Ma terre adoptive

Écouter
11 votes

J’ai quitté un beau jour la ville de mon enfance
Guidée par le hasard, saisissant une chance
Je suis arrivée là, ignorant tout de vous
Si humble et si humaine, vos trésors sont tabous
J’ai tant levé les yeux dans vos rues colorées
Par de nombreux héros de la bande dessinée
Dans la bulle apaisante où vous m’avez cueillie
J’ai intégré un strip où tout me reconstruit
 
Angoulême qu’il est doux de rêver sous ton aile
Du haut de tes remparts on caresse le ciel
Au creux de tes ruelles on dans’rait sous la pluie
Merci à toi...qui m’a donné une autre vie
 
Au rythme des saisons, le long de tes rivières
Tu fais vibrer tes rues en ouvrant les barrières
Tu brilles comme un soleil quand tu ouvres le bal
Ton nom te va si bien "Cité des festivals"
Les joyeux musiciens que tu mets sur ma route
Font de moi une femme qu’on entend, qu’on écoute
Quand le jazz résonne au coeur de ta vieille ville
Je sens que j’ai trouvé la plus belle des familles
 
Refrain 2 fois

« Si la musique nourrit l'amour, alors jouez ! »

Shakespeare